Bruit : comment savoir si votre futur logement est bien insonorisé ?

Bruit : comment savoir si votre futur logement est bien insonorisé ?

Travaux, bruits de voisinage, musique trop forte… Vous ne supportez plus les nuisances sonores dans votre logement et vous avez envie de déménager. Mais comment s’assurer lors de vos recherches de logements que vous n’allez plus subir cette gêne ? La solution : opter pour un logement certifié NF Habitat – NF Habitat HQE assurant un niveau d’isolation acoustique renforcé par rapport à la réglementation. Tout y est pensé pour réduire les décibels ! Explications. 

Pendant les confinements, on a pu se rendre compte du problème d’isolation phonique de nos logements notamment en appartement et en ville. Selon l’enquête nationale du CidB (Centre d’information sur le Bruit) même si pendant cette période des bénéfices en matière de santé liés à la réduction des bruits extérieurs ont été prouvés, la gêne liée aux bruits internes à l’habitat  (comportements bruyants, musique, bricolage, etc.) a quant à elle augmenté. Ces nuisances sonores ne sont pas une fatalité. Parcourons ensemble les différentes mesures mises en place par la certification NF Habitat – NF Habitat HQE pour une isolation acoustique idéale !

 

1/ Une bonne conception garantie

Il existe différentes nuisances sonores qui peuvent altérer votre bien-être. Pour que votre logement ait une bonne isolation acoustique, cela passe souvent par une bonne conception. Dans les appartements certifiés NF Habitat – NF Habitat HQE vos escaliers sont désolidarisés du reste du bâtiment, pour limiter la transmission des bruits et des vibrations dans le reste de votre immeuble.
Votre appartement est certifié NF Habitat HQE ? On vous garantit une réduction de 5 décibels pour votre VMC double flux dans vos chambres. Cette réduction permet de réduire les bruits générés par vos équipements individuels et collectifs (vibrations des ascenseurs, robinetterie, ventilation, chauffage, etc.).

2/ De bons matériaux adaptés

Afin de garantir un confort acoustique optimal, les matériaux de construction sont méticuleusement choisis.

Votre professionnel engagé va donc utiliser des matériaux absorbants tels que des sous-couches acoustiques qui viennent isoler vos planchers de manière à atténuer les nuisances provenant de l’intérieur, les bruits de choc ou d’impact (pas, chute d’objet…) et les bruits liés aux fonctionnements d’équipements.

Les fenêtres en double vitrage permettent également de réduire les bruits extérieurs (circulation, trafic aérien, etc.)
Selon l’étude sur les bénéfices de la certification réalisée par Ipsos, Homadata et Adéquation, 79 % des logements certifiés de moins de 10 ans sont notés A sur le critère de l’isolation acoustique (éléments mesurés : type et état des menuiseries, type de vitrage, état des joints…). Les habitants des logements certifiés se sentent mieux isolés du bruit. En effet, plus de la moitié sont « très satisfaits » de leur isolation phonique contre seulement 21% pour l’ensemble des Français.

« On vit mieux dans un logement certifié NF Habitat HQE. »

« On vit mieux dans un logement certifié NF Habitat HQE. »

En savoir plus

3/ Des tests pour vérifier la bonne isolation

Avant la livraison de votre appartement, tout est testé afin d’évaluer la performance de l’isolation sonore. Les experts utilisent du matériel acoustique particulièrement sophistiqué. Plusieurs équipements permettent de réaliser ces tests :

  • Une machine à choc : ce bloc doté de petits marteaux frappe le sol tandis que nous mesurons le niveau de bruit reçu dans le logement qui se trouve juste en dessous.
  • Un appareil générant un bruit équivalent à celui d’un moteur d’avion. Placé dans le logement voisin, il émet un son de 110 décibels ce qui permet d’évaluer la qualité de l’isolation phonique.
  • Un sonomètre, semblable à un micro, qui enregistre l’ensemble des sons : bruits du logement, des équipements, de l’extérieur…  Ils sont ensuite mesurés à l’aide d’un logiciel de calcul. Cela permet de s’assurer que l’impact des nuisances sonores est maîtrisé.

Les logements certifiés NF Habitat – NF Habitat HQE vous garantissent donc un réel confort acoustique. Et ce n’est qu’une partie des nombreux avantages de ce que peut vous apporter le choix d’un logement certifié. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos pages explicatives sur les bénéfices de la certification.

Trouvez les réponses aux questions
que vous vous posez :

  • Quelles sont les obligations des promoteurs engagés dans la certification NF Habitat pour la construction d’un immeuble résidentiel ?

    En faisant le choix de la certification NF Habitat ou NF Habitat HQE, le professionnel entre dans une démarche exigeante et volontaire qui va au-delà de la réglementation pour la réalisation de votre future résidence.

    Les promoteurs engagés choisissent de répondre à des exigences fortes sur lesquelles ils sont contrôlés par un organisme certificateur indépendant : CERQUAL Qualitel Certification. Ces contrôles réguliers sont réalisés sous forme d’audits et portent sur la qualité de leur organisation, la qualité des services et de leurs ouvrages.

    Leur rôle est de vous accompagner dans votre projet immobilier en vous informant régulièrement et de vous livrer un appartement dont la qualité de conception répond à l’ensemble des exigences imposées par la certification.

  • Quel document prouve qu’un professionnel est autorisé à utiliser la marque NF Habitat – NF Habitat HQE ?

    Chaque professionnel engagé reçoit un certificat de droit d’usage de la marque NF Habitat ou NF Habitat HQE avec un numéro de titulaire attestant qu’il respecte bien le référentiel de qualité. Ce certificat est valable 3 ou 4 ans. Demandez-le à votre professionnel.

    Rendez-vous également dans la rubrique « trouver  un professionnel » qui met à disposition la liste des professionnels qui ont obtenus la certification.

  • Quelles sont les obligations des professionnels engagés dans la certification NF Habitat pour une construction ou une rénovation de maison ?

    Les professionnels s’engageant dans la certification NF Habitat doivent répondre à un référentiel de qualité très précis, officiel et reconnu qui touche à leurs compétences, leur organisation, les services qu’ils apportent aux clients mais aussi à la qualité technique de la maison.

    Leur rôle sera alors d’assurer une qualité sur l’ensemble de la prestation, avec pour vous, de nombreux bienfaits et un intérieur plus agréable à vivre, plus sain, plus sûr.

    Le professionnel ayant obtenu la certification NF Habitat est contrôlé régulièrement, ainsi que ses chantiers par un organisme indépendant. Un grand nombre de critères sont traités dans la certification tels que la sécurité, la qualité de l’air, la maîtrise des consommations, etc.

    C’est en travaillant avec un professionnel NF Habitat que votre projet de construction ou de rénovation pourra être certifié NF Habitat.

Le mieux, c'est encore d'en parler avec un professionnel.