Santé : « Le choix des matériaux de construction est un des éléments clés pour obtenir une bonne qualité de l’air dans son logement »

Santé : « Le choix des matériaux de construction est un des éléments clés pour obtenir une bonne qualité de l’air dans son logement »

Divers polluants provenant des matériaux, d’agents chimiques ou biologiques et de l’eau sont présents dans l’air, même à l’intérieur des logements. Ils peuvent avoir un impact sur votre santé. Face à ce constat, la certification NF Habitat répond à cet enjeu grâce à des dispositions prévues dans son référentiel favorisant une bonne qualité de l’air. Pauline Blanchard, experte santé du groupe QUALITEL, revient sur cette démarche.

 

Quels sont les différents polluants retrouvés dans l’air d’un logement ?

Pauline Blanchard : Il y a les polluants d’origine extérieure comme les pollens, les pesticides, les polluants chimiques liés à l’industrie, le trafic routier ou encore le radon, un gaz présent dans les sols granitiques de certaines régions avec des massifs montagneux.

D’autres polluants dans le logement proviennent de sources intérieures. Ils peuvent être liés au bâtiment, avec les matériaux de construction et de décoration choisis, ou au comportement des occupants. Par exemple, l’air peut être pollué à cause des particules ou des champs électromagnétiques. Des moisissures peuvent également se développer à cause d’une trop forte humidité et d’un manque de renouvellement d’air.

 

Quelles sont les conséquences de ces polluants présents dans l’air des logements sur la santé des habitants ?

Les impacts sanitaires sont variés. Cela peut aller des maux de tête aux irritations. Les polluants peuvent également jouer un rôle non négligeable dans l’apparition de certaines maladies comme les allergies ou l’asthme.

 

Plusieurs symptômes peuvent-ils survenir en même temps ?

Oui. Dans son rapport annuel de 2007, l’Institut de veille sanitaire (InVS) évoque le syndrome des bâtiments malsains ou « sick building syndrome » (SBS). Il le décrit comme des « épidémies » survenant dans des bâtiments neufs, mal ventilés ou contenant des polluants chimiques. Cette association de symptômes liés à un séjour, bref ou prolongé, dans un bâtiment – comme la rhinite, le nez bouché, une sécheresse de la gorge, irritation ou une sécheresse oculaire et des maux de tête – s’arrête dès que l’occupant quitte le bâtiment concerné.

 

Quelles sont les réglementations pour agir contre ce problème ?

Il existe à l’heure actuelle peu de réglementation sur la qualité de l’air intérieur à proprement parlé. La dernière réglementation sur la ventilation précisant les débits d’air à respecter pour renouveler l’air des logements remonte à 1982 ! Pourtant, les réglementations thermiques n’ont cessé d’évoluer et les bâtiments sont de plus en plus étanches.

 

Concrètement, qu’apporte la certification NF Habitat aux particuliers sur le problème de la qualité de l’air dans leur logement ?

Les organismes de l’Association QUALITEL portant la certification NF Habitat, ont mis en place des projets de recherche sur la ventilation, les émissions de matériaux ou encore la qualité de l’air intérieur afin de proposer de nouvelles exigences et des recommandations. Des dispositions concernant la « qualité de l’air intérieur » font partie du référentiel NF Habitat- NF Habitat HQE.

Les professionnels engagés dans la certification NF Habitat veillent à bien choisir les matériaux de construction et de décoration pour réduire les émissions de polluants. C’est un des éléments clés pour obtenir une bonne qualité de l’air dans les logements.

Trouvez les réponses aux questions
que vous vous posez :

  • Quelles sont les obligations des promoteurs engagés dans la certification NF Habitat pour la construction d’un immeuble résidentiel ?

    En faisant le choix de la certification NF Habitat ou NF Habitat HQE, le professionnel entre dans une démarche exigeante et volontaire qui va au-delà de la réglementation pour la réalisation de votre future résidence.

    Les promoteurs engagés choisissent de répondre à des exigences fortes sur lesquelles ils sont contrôlés par un organisme certificateur indépendant : CERQUAL Qualitel Certification. Ces contrôles réguliers sont réalisés sous forme d’audits et portent sur la qualité de leur organisation, la qualité des services et de leurs ouvrages.

    Leur rôle est de vous accompagner dans votre projet immobilier en vous informant régulièrement et de vous livrer un appartement dont la qualité de conception répond à l’ensemble des exigences imposées par la certification.

  • Quel document prouve qu’un professionnel est autorisé à utiliser la marque NF Habitat – NF Habitat HQE ?

    Chaque professionnel engagé reçoit un certificat de droit d’usage de la marque NF Habitat ou NF Habitat HQE avec un numéro de titulaire attestant qu’il respecte bien le référentiel de qualité. Ce certificat est valable 3 ou 4 ans. Demandez-le à votre professionnel.

    Rendez-vous également dans la rubrique « trouver  un professionnel » qui met à disposition la liste des professionnels qui ont obtenus la certification.

  • Quelles sont les obligations des professionnels engagés dans la certification NF Habitat pour une construction ou une rénovation de maison ?

    Les professionnels s’engageant dans la certification NF Habitat doivent répondre à un référentiel de qualité très précis, officiel et reconnu qui touche à leurs compétences, leur organisation, les services qu’ils apportent aux clients mais aussi à la qualité technique de la maison.

    Leur rôle sera alors d’assurer une qualité sur l’ensemble de la prestation, avec pour vous, de nombreux bienfaits et un intérieur plus agréable à vivre, plus sain, plus sûr.

    Le professionnel ayant obtenu la certification NF Habitat est contrôlé régulièrement, ainsi que ses chantiers par un organisme indépendant. Un grand nombre de critères sont traités dans la certification tels que la sécurité, la qualité de l’air, la maîtrise des consommations, etc.

    C’est en travaillant avec un professionnel NF Habitat que votre projet de construction ou de rénovation pourra être certifié NF Habitat.

Le mieux, c'est encore d'en parler avec un professionnel.