NF Habitat : des logements soucieux de votre santé

NF Habitat : des logements soucieux de votre santé

Courants d’air, excès d’humidité, nuisances sonores… de nombreux facteurs peuvent affecter et dégrader la sensation de confort dans votre logement. Mais saviez-vous que votre habitat peut aussi avoir des répercussions négatives sur votre santé ?

Grâce au référentiel NF Habitat, un cahier des charges unique et particulièrement exigeant, vous avez l’assurance de vivre dans un logement respectueux de votre santé. Comment ? Grâce à des dispositions renforcées concernant la ventilation, le choix des matériaux, la luminosité, la qualité de l’eau et une attention particulière portée au risque de nuisances sonores. On vous explique pourquoi choisir la certification NF Habitat, c’est la garantie d’un logement sain et sûr pour vous et vos proches.

 

1/ Une meilleure qualité de l’air intérieur

Nous passons environ 80% du temps dans des lieux fermés et notamment dans nos logements. Or bien qu’elle soit souvent invisible, la pollution y est présente et parfois même supérieure à celle de l’extérieur. En effet, comme l’ADEME le souligne des polluants spécifiques et parfois toxiques (provenant des matériaux, d’agents chimiques ou biologiques …) viennent s’ajouter à l’air ambiant.

Face à ce constat, la certification NF Habitat contribue à assurer la qualité de l’air intérieur par le biais des informations sanitaires sur les produits de construction, des dispositifs d’installation d’aération et de ventilation ainsi que de la qualité de l’environnement extérieur.

 

  • Des matériaux moins agressifs

La certification NF Habitat impose donc aux professionnels le recours à des matériaux de construction ou de décoration peu polluants : les émissions de composés volatils sont encadrées afin de limiter leur présence dans l’air intérieur. Tous les revêtements installés dans le logement doivent être accompagnés d’une étiquette sanitaire et identifiés selon le barème allant de A+ pour les produits inoffensifs à C pour les plus polluants. Pour que le logement obtienne la certification, le promoteur doit obligatoirement choisir des matériaux de niveau A. Cette exigence est la garantie d’un air intérieur sain.

Le référentiel prend aussi en compte les sources de pollution extérieures et ses impacts sur l’air intérieur. En cas de route à fort trafic ou de pollution industrielle à proximité du bâtiment, des solutions sont proposées pour en réduire les effets nocifs.

 

  • Un système de ventilation efficace

Tous les logements doivent bénéficier d’un renouvellement de l’air afin que la pollution de l’air intérieur ne représente pas un danger pour la santé.

Les logements NF Habitat – NF Habitat HQE sont équipés d’installations d’aération et de ventilation performantes permettant d’assurer une bonne qualité de l’air et d’éviter les moisissures. Une fois que ce système est installé, il est systématiquement contrôlé via un autocontrôle « Promevent ».

Afin de maintenir un bon niveau de qualité de l’air à long terme, l’accès et l’entretien des entrées d’air et des bouches d’extractions est facilité.

D’autres options sont également possibles : une ventilation générale et permanente dans les pièces semi-humides – comme le cellier et la buanderie – ou une ventilation double flux peut être installée. Dans le cas d’une ventilation à double flux, différents filtres avec détecteur d’encrassement sont disponibles pour assurer la qualité de l’air intérieur.

 

2/ Une isolation acoustique performante

D’après le Baromètre Qualitel, 42% des occupants d’appartements affirment avoir déjà connu des tensions avec leurs voisins en raison de problèmes liés au bruit. D’autre part, plus de 60% des Français habitant dans des villes de plus de 20 000 habitants sont occasionnellement réveillés la nuit à cause de nuisances sonores. Ces nuisances sonores affectent la qualité du sommeil des Français, perturbent sa fonction récupératrice et engendrent stress et fatigue chronique.

La certification NF Habitat – NF Habitat HQE rassemble les exigences pour améliorer l’isolation acoustique des bâtiments d’habitation et évaluer la qualité acoustique des logements. Ainsi, Il est possible de limiter les bruits provenant des logements attenants ou de l’extérieur. Tous les logements certifiés sont équipés de matériaux et d’équipements imposés qui contribuent à réduire les nuisances sonores. Les revêtements de sol sont systématiquement doublés de sous-couches acoustiques afin de réduire les bruits de pas ou ceux liés au fonctionnement de certains équipements de maison.

Sachez que l’isolation phonique des logements NF Habitat va au-delà de la réglementation. Sur le plan acoustique, les bruits de chocs sont réduits de 3 décibels par rapport à la règlementation.

 

3/ Une bonne luminosité dans l’ensemble de la résidence

La fatigue visuelle peut se manifester par une irritation des yeux, des maux de tête ou des migraines. Afin d’en limiter les effets, l’éclairage du logement et de ses parties communes, s’il y en a, est un facteur clé. Grâce à la certification NF Habitat HQE, la luminosité peut être optimisée avec une meilleure répartition de la lumière naturelle et un éclairage artificiel de qualité.

En effet, la certification NF Habitat HQE s’engage pour le confort visuel des habitants en se fixant des objectifs à atteindre sur l’accès à la lumière naturelle et la qualité de l’éclairage artificiel. Les constructions certifiées privilégient un éclairage naturel : des tailles minimums de fenêtres sont définies en fonction de la surface des pièces exposées. Il est aussi possible de bénéficier d’un éclairage naturel dans les zones de circulation des parties communes comme les escaliers et le couloir. En complément, elles peuvent être équipées de détecteurs de présence comme le déclenchement automatique.

Lorsqu’il n’est pas possible de profiter des rayons du soleil, l’éclairage artificiel répond aux indices de rendu des couleurs des lampes afin d’éviter les lumières désagréables ou agressives. Les lampes ont alors une efficacité supérieure ou égale à 60 lm/W ce qui permet d’éclairer suffisamment tout en maitrisant la consommation d’électricité de l’habitat.

 

4/ Une eau saine

Quoi de plus fondamental que la qualité de l’eau ? L’eau que l’on consomme se doit d’être saine.

La certification NF Habitat – NF Habitat HQE contribue à assurer le maintien de la qualité de l’eau destinée à la consommation dans les réseaux internes du bâtiment à travers la mise en place de différents dispositifs.

Par exemple, tous les réseaux d’eau potable des logements certifiés sont contrôlés, analysés (dureté, bactériologique…) et traités. Le rinçage des canalisations est réalisé après leur mise en œuvre et avant la pose des robinetteries. La distribution de l’eau chaude est assurée et maitrisée. Enfin, les eaux pluviales sont récupérées et réutilisées pour un usage interne au logement comme pour les chasses d’eau des WC ou le lave-linge.

Trouvez les réponses aux questions
que vous vous posez :

  • Quelles sont les obligations des promoteurs engagés dans la certification NF Habitat pour la construction d’un immeuble résidentiel ?

    En faisant le choix de la certification NF Habitat ou NF Habitat HQE, le professionnel entre dans une démarche exigeante et volontaire qui va au-delà de la réglementation pour la réalisation de votre future résidence.

    Les promoteurs engagés choisissent de répondre à des exigences fortes sur lesquelles ils sont contrôlés par un organisme certificateur indépendant : CERQUAL Qualitel Certification. Ces contrôles réguliers sont réalisés sous forme d’audits et portent sur la qualité de leur organisation, la qualité des services et de leurs ouvrages.

    Leur rôle est de vous accompagner dans votre projet immobilier en vous informant régulièrement et de vous livrer un appartement dont la qualité de conception répond à l’ensemble des exigences imposées par la certification.

  • Quel document prouve qu’un professionnel est autorisé à utiliser la marque NF Habitat – NF Habitat HQE ?

    Chaque professionnel engagé reçoit un certificat de droit d’usage de la marque NF Habitat ou NF Habitat HQE avec un numéro de titulaire attestant qu’il respecte bien le référentiel de qualité. Ce certificat est valable 3 ou 4 ans. Demandez-le à votre professionnel.

    Rendez-vous également dans la rubrique « trouver  un professionnel » qui met à disposition la liste des professionnels qui ont obtenus la certification.

  • Quelles sont les obligations des professionnels engagés dans la certification NF Habitat pour une construction ou une rénovation de maison ?

    Les professionnels s’engageant dans la certification NF Habitat doivent répondre à un référentiel de qualité très précis, officiel et reconnu qui touche à leurs compétences, leur organisation, les services qu’ils apportent aux clients mais aussi à la qualité technique de la maison.

    Leur rôle sera alors d’assurer une qualité sur l’ensemble de la prestation, avec pour vous, de nombreux bienfaits et un intérieur plus agréable à vivre, plus sain, plus sûr.

    Le professionnel ayant obtenu la certification NF Habitat est contrôlé régulièrement, ainsi que ses chantiers par un organisme indépendant. Un grand nombre de critères sont traités dans la certification tels que la sécurité, la qualité de l’air, la maîtrise des consommations, etc.

    C’est en travaillant avec un professionnel NF Habitat que votre projet de construction ou de rénovation pourra être certifié NF Habitat.

Le mieux, c'est encore d'en parler avec un professionnel.