Canicule : nos conseils pour un logement frais

Canicule : nos conseils pour un logement frais

Difficultés pour dormir, maux de tête, fatigue, etc. Les températures estivales peuvent vite influer sur votre bien-être si votre habitat n’est pas bien conçu. Alors, comment avoir une température agréable toute l’année, même en période caniculaire ? Trois critères sont importants pour un logement bien tempéré. La certification NF Habitat – NF Habitat HQE les respecte. On vous explique tout. 

Vous êtes comme plus de 50% des Français à vous plaindre d’avoir trop chaud dans votre logement, selon le baromètre de l’Association QUALITEL ? Avec un logement certifié NF Habitat – NF habitat HQE, vous avez l’assurance d’un logement où il fait bon vivre. Pourquoi ? Chaque pièce bénéficie d’une bonne isolation thermique, d’une ventilation efficace et d’espaces végétalisés permettant de rafraîchir la température même en cas de canicule.

1/ Une protection solaire optimisée

Le premier critère est d’avoir un logement capable de se protéger d’une trop forte exposition au soleil. Deux exigences y répondent dans le référentiel de la certification NF Habitat :

  • Des baies vitrées bien orientées 
    Les facteurs solaires se définissent comme la transmission totale d’énergie solaire. Pour chaque baie vitrée du logement, ils sont calculés en fonction de leur orientation, de leur inclinaison, de la localisation de l’immeuble et de son mode de construction. Lors de la conception, les professionnels engagés veillent à bien positionner les fenêtres pour ne pas dépasser une température dite de référence, appelée aussi Ti réf ou température intérieure de référence.
  • De bonnes protections solaires extérieures : 
    Pour préserver de la chaleur chaque logement, des protections solaires extérieures telles que des brise-soleils ou encore des avancées architecturales sont obligatoires sur les baies des chambres et du séjour.

 

2/ Des systèmes de rafraîchissement économiques

La maîtrise de la température des logements est un point clé pour avoir un confort de vie au quotidien. Un des secrets est d’avoir une bonne ventilation. La certification NF Habitat HQE répond précisément à ce besoin en ayant des critères dédiés à ce sujet dans son référentiel. D’ailleurs, les logements répondant aux exigences les plus pointues, celles correspondant niveaux de performance 2 et 3 points, disposent de systèmes passifs de rafraîchissement. Ces dispositifs éco-responsables ne consomment pas d’énergie pour refroidir un bâtiment. Pour vous donner des repères concrets, voici quelques exemples des systèmes utilisés. Il y a :

  • La surventilation nocturne : elle est présente dans les pièces principales grâce à la technique du free-cooling. Ce système utilise l’air extérieur lorsque sa température est inférieure à celle du bâtiment, afin de le refroidir.
  • Le puits climatique : ce système installé dans les pièces principales, appelé aussi puits canadien ou provençal, permet de faire entrer l’air neuf de l’extérieur afin de le diffuser à l’intérieur par des bouches d’insufflation. Grâce à l’extraction, l’air peut ressortir.
  • Les brasseurs d’air : ce sont des ventilateurs sur pied ou mural.

3/ Un environnement végétal

Pour bénéficier d’une température parfaite tout au long de l’année, la certification NF Habitat HQE tient aussi particulièrement compte de l’environnement extérieur de votre logement (immeuble ou maison) et de ses impacts sur votre bien-être. Comment ? Plusieurs exigences sont à respecter par les professionnels engagés dans notre démarche de certification avec de la végétalisation :

  • Aux abords du bâtiment : la végétalisation permet de limiter l’accumulation de chaleur dans les matériaux minéraux comme le béton, ou encore le goudron, et se trouvant autour du bâtiment. Cela permet de rafraîchir ces zones.
  • Des façades du bâtiment : ce système permet de protéger du rayonnement direct. Ce sont 25% au minimum des façades ou murs qui sont végétalisés. Et plus de 50% des logements NF Habitat HQE 3 points
  • De la toiture : la végétalisation sur le toit a un rôle de régulateur et d’isolation thermique en amortissant les gains de chaleur du bâtiment en été.

Quelle est la différence entre NF Habitat et NF Habitat HQE ?

NF Habitat, c’est l’assurance d’un bien être chez soi avec un intérieur respectant davantage l’environnement, permettant de réaliser des économies. C’est aussi un logement plus agréable à vivre, plus sain, plus sûr, plus lumineux, avec des nuisances sonores limitées, une température idéale. Et le chantier est effectué par un professionnel reconnu.

Avec la certification NF Habitat HQE, vous obtenez des bénéfices supplémentaires en termes de qualité de vie, de respect de l’environnement et de performances économiques, pour un habitat plus durable.

Trouvez les réponses aux questions
que vous vous posez :

  • Quelles sont les obligations des promoteurs engagés dans la certification NF Habitat pour la construction d’un immeuble résidentiel ?

    En faisant le choix de la certification NF Habitat ou NF Habitat HQE, le professionnel entre dans une démarche exigeante et volontaire qui va au-delà de la réglementation pour la réalisation de votre future résidence.

    Les promoteurs engagés choisissent de répondre à des exigences fortes sur lesquelles ils sont contrôlés par un organisme certificateur indépendant : CERQUAL Qualitel Certification. Ces contrôles réguliers sont réalisés sous forme d’audits et portent sur la qualité de leur organisation, la qualité des services et de leurs ouvrages.

    Leur rôle est de vous accompagner dans votre projet immobilier en vous informant régulièrement et de vous livrer un appartement dont la qualité de conception répond à l’ensemble des exigences imposées par la certification.

  • Quel document prouve qu’un professionnel est autorisé à utiliser la marque NF Habitat – NF Habitat HQE ?

    Chaque professionnel engagé reçoit un certificat de droit d’usage de la marque NF Habitat ou NF Habitat HQE avec un numéro de titulaire attestant qu’il respecte bien le référentiel de qualité. Ce certificat est valable 3 ou 4 ans. Demandez-le à votre professionnel.

    Rendez-vous également dans la rubrique « trouver  un professionnel » qui met à disposition la liste des professionnels qui ont obtenus la certification.

  • Quelles sont les obligations des professionnels engagés dans la certification NF Habitat pour une construction ou une rénovation de maison ?

    Les professionnels s’engageant dans la certification NF Habitat doivent répondre à un référentiel de qualité très précis, officiel et reconnu qui touche à leurs compétences, leur organisation, les services qu’ils apportent aux clients mais aussi à la qualité technique de la maison.

    Leur rôle sera alors d’assurer une qualité sur l’ensemble de la prestation, avec pour vous, de nombreux bienfaits et un intérieur plus agréable à vivre, plus sain, plus sûr.

    Le professionnel ayant obtenu la certification NF Habitat est contrôlé régulièrement, ainsi que ses chantiers par un organisme indépendant. Un grand nombre de critères sont traités dans la certification tels que la sécurité, la qualité de l’air, la maîtrise des consommations, etc.

    C’est en travaillant avec un professionnel NF Habitat que votre projet de construction ou de rénovation pourra être certifié NF Habitat.

Le mieux, c'est encore d'en parler avec un professionnel.