Avec la baisse des températures extérieures, il n’est pas toujours simple de réussir à bien chauffer votre logement sans payer des factures d’énergie trop élevées. La certification NF Habitat – NF Habitat HQE prend en compte ces critères indispensables au confort d’une maison ou d’un appartement. Focus sur 3 avantages d’un logement certifié.

47 % des Français affirment avoir parfois ou souvent trop froid dans leur logement bien que le chauffage soit allumé. Ce constat est alarmant sachant que le chauffage représente près de la moitié de la facture énergétique d’un logement. Face à cette situation, la certification NF Habitat – NF Habitat HQE intègre dans son référentiel plusieurs dispositifs pour bénéficier d’une température idéale chez vous, même en plein hiver !

 

1/ Un système de chauffage de qualité adapté à votre mode de vie

Une température agréable en plein hiver passe par l’installation d’un système de chauffage de qualité. L’installation d’équipements pour réguler la température ou programmer le chauffage est imposée dans le référentiel de la certification NF Habitat – NF Habitat HQE. C’est une exigence que les professionnels engagés doivent respecter pour vous assurer la bonne qualité de votre installation selon le système individuel ou collectif prévu dans votre logement (chauffage électrique à effet joule, chauffage à eau chaude avec chaudière, pompe à chaleur ou tout autre type de chauffage existant).

Par exemple pour un chauffage individuel à eau chaude par chaudière gaz, la certification impose que l’installation choisie intègre :

  • Une régulation du chauffage en fonction de la température intérieure (thermostat par sonde d’ambiance) ou une régulation du chauffage en fonction de la température extérieure couplé d’un thermostat d’ambiance intérieure ;
  • Un robinet thermostatique certifié sur chaque radiateur, pour réguler la température de chaque pièce, à l’exception du lieu où est placé le thermostat d’ambiance ;
  • La possibilité d’avoir une programmation journalière ou hebdomadaire assurant les modes confort, éco et hors gel. Ce dispositif permet d’adapter la température de votre logement selon vos besoins : température souhaitée dans la journée, réduction de la température la nuit, arrêt du chauffage en cas d’absence, etc.

2/ Un système de chauffage bien pensé selon la taille de votre logement

Dans les logements certifiés NF Habitat – NF Habitat HQE, un émetteur de chaleur ou une bouche de soufflage d’air chaud est installé dans chaque pièce : la cuisine, le séjour, les chambres, la salle de bain, etc. Ces équipements sont positionnés et choisis en fonction des critères de chaque espace de votre logement (taille, fonctionnalité de la pièce, etc.).

Pour bien chauffer votre logement, le dimensionnement des émetteurs de chaleur, c’est-à-dire leur puissance (en Watts), est adapté en fonction des pièces. En effet, les professionnels engagés dans la certification calculent les déperditions de chaleur pièce par pièce afin de sélectionner et d’installer le bon équipement. Ainsi, vous êtes assuré d’avoir une diffusion optimale de la chaleur afin que la température soit idéale partout dans votre logement.

 

3/ Une bonne conception et une isolation optimale de votre habitat

Les appartements et maisons NF Habitat répondent a minima à la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020). Ce texte fixe des exigences pour éviter, notamment, que les logements consomment trop pour se chauffer en hiver.

Parmi ces objectifs, il y a l’efficacité énergétique du bâtiment. Grâce à une conception optimale et une bonne étanchéité du logement, le besoin en chauffage est restreint. Il y a peu de déperdition d’air et de chaleur. Les consommations sont réduites.

Pour vous garantir la bonne isolation des murs, des planchers, des toitures ou des baies vitrées, les logements certifiés NF Habitat font l’objet d’un contrôle systématique en fin de chantier avant réception. Des experts mesurent notamment, avec un test de perméabilité à l’air du bâtiment, la déperdition d’air des maisons ou logements afin de s’assurer qu’elle est inférieure :

  • Pour les maisons à 0,6 m3 en une heure par mètre carré,
  • Pour les logements collectifs à 1 m3 en une heure par mètre carré.

Vous souhaitez devenir propriétaire ou locataire d’un logement NF Habitat ?

Recherchez un logement certifié